Utopiade n° 51 « Nanotech, numérique, Linky, OGM, nucléaire… Ces technologies qu’on nous impose » avec PMO

Samedi 25 Mars 2017, de 19h30 à 23h00 • Gare de l’Utopie – 63480 Vertolaye

Flyer Utopiade n° 51-Tyrannie technologique

Au programme
• 19h30 : Courts extraits vidéo (sous réserve) – introduction P. M.O.
• 20h20 : Pause gourmande
• 21h00 : Conférence/débat avec le collectif Pièces & Mains d’œuvre

Pièce et Mains d’œuvre
Le collectif P.M.O. poursuit depuis plus de 10 ans, à Grenoble, un travail de fond qu’il a intitulé «glanage et bricolage pour la construction d’un esprit critique».
Ce sont des lanceurs d’alerte, citoyens et non experts, engagés à la fois dans des travaux de recherche, publiés dans leurs nombreux livres et articles, engagés aussi dans l’action, au travers de leurs interventions publiques – et non médiatiques.
Voici, avec un extrait d’un de leurs textes, une introduction à notre sujet sur les «nouvelles technologies» :
«Étymologiquement, le mot «progrès» n’a de sens ni positif ni négatif; Il désigne tout «mouvement vers l’avant». On parle du «progrès de la maladie» aussi bien que du «progrès de la médecine»…

Le progrès technologique n’est synonyme ni de progrès humain, ni de «progrès pour la société». Et chacun peut le vérifier dans son travail, sa vie sociale et familiale, son quotidien… Il est bien normal, quand les machines éliminent les humains dans tous les domaines de la vie, que les animaux sociaux que nous sommes en éprouvent quelque mélancolie…» (réponse à Michel Alberganti, journaliste scientifique – France Culture – 02/2014)

Participation : 5 €- 7 € – 10 € (au choix, selon les budgets)

 

Prochaines utopiades

• La démocratie en question
> Samedi 22 avril à 19h30
Thème et utopiade sous réserve

• L’éveil de la permaculture
> Samedi 20 mai à 19h00

Invité : Pascal Depienne

• La maladie de Lyme
> Samedi 24 juin à 19h30
 –
Salle des Fêtes de Vertolaye -
Invités : Chantal Perrin & Judith Albertat

Cette entrée a été publiée dans Agenda. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.