Bio & local

    Clef verte

Un engagement qui ne date pas d'aujourd'hui

Le choix de privilégier des aliments produits au plus près de notre lieu de vie, dans le respect du vivant et plus encore issus de l’agriculture biologique s’est imposé il y a bien longtemps alors que notre vie était encore citadine, les amap inexistantes et le greenwaching inconnu !

 

Du frais et du local

 

Conserves, surgelés, plats préparés, salade en sachet… n’ont jamais été notre quotidien. En revanche, les marchés de plein vent et les achats directement auprès des producteurs ont toujours fait figure de rituels incontournables, permettant d’ailleurs de développer des connivences et amitiés aussi inédites qu’improbables.
Ainsi, avant même de poser nos valises en Livradois Forez, nous avions pris l’habitude de concilier nos contraintes professionnelles avec la tenue du marché d’Ambert. Nous y avons ainsi pris nos premières marques et posé, bien avant qu’ana’chronique ne devienne réalité, les jalons de notre réseau de producteurs.

 
Une rencontre décisive
Si nous avons toujours privilégié le frais et le local, notre approche s’est trouvée transformée à l’occasion d’un travail réalisé pour Demeter, le label de l’agriculture biodynamique, dont l’approche fut une vraie révélation, ouvrant la voie à une nouvelle compréhension du vivant, de ses forces et de ses lois. Ce qui n’était alors qu’une sensibilité est devenue une exigence d’où l’importance pour nous de connaître nos fournisseurs et l’esprit qui les anime.

Au-delà du local

 

Certes, les producteurs locaux ne sont pas en mesure de satisfaire tous nos besoins et il nous arrive de nous approvisionner auprès de distributeurs de la bio, en privilégiant les indépendants et les réseaux les plus respectueux des producteurs. C’est pourquoi nous nous refusons de cautionner par nos achats la bio industrielle de la grande distribution et de ses satellites.